Presse

Terrasses du Larzac

2016

Guide Bettane et Desseauve 2019

« A la fois de grande dimension et aérien, puissant, racé avec un tanin très arrondi, sans coutures,
Bouche aux saveurs de garrigues méditerranéenne. Ce rouge que l’on peut commencer à boire mais qui
serait à garder, a rejoint l’élite du Languedoc.» 18/20

Guide La revue du Vin de France 2019

« Encore massif et concentré, il laisse deviner un très beau potentiel, Sa bouche complète, mais
sans trop de force, transmet à merveille les terroirs de schiste et de grès de Saint Privat.» 15,5/20

2014

En Magnum, Avril 2016

« Le languedoc d’en Haut » par Alain Chameyrat
Initié aux meilleurs sources du vin languedocien, Jean-Baptiste Granier s’applique avec talent à faire renaître des « vignes oubliées » sur des parcelles d’altitudes situées sur la commune de St-Privat, les plus hautes de la zone d’appellation terrasses-du-larzac. Le résultat sonne fort depuis le premier millésime, 2009. Bouteille pleine de saveurs. Complexe, fine elle évoluera bien.» 17/20

2013

Guide BETTANE & DESSEAUVE 2015

« 2013, grand millésime languedocien, donnera des vins heut en saveurs ici. » 17/20

La Revue des Vins de France, Mars 2016

Les 50 vins qui font le Languedoc
« Grenache, syrah et carignan élevés 12 mois en fûts et demi-muids. Trés jolie pulpe, mise en valeur par un élevage intégré en douceur. L’intensité du fruit brille dans ce millésime favorable. La cuvée s’inscrit dans la mouvance « fraîche » qui attire aujourd’hui les amateurs vers les Terrases du Larzac. » 16/20

2012

Guide BETTANE & DESSEAUVE 2014

« Goutée en échantillons, cette cuvée développe une bouche puissante et savoureuse, avec des tanins présents mais de grande qualité. Le potentiel est là, la note pourra évoluer en fin d’élevage. Nous sommes confiants. » 17/20

La Revue des Vins de France, Juin 2013

« Bouche veloutée et fumée, jus friand et tendu, de l’allonge. Il sèche un peu en finale » Grande réussite. »

2011

Guide BETTANE & DESSEAUVE 2013

« Rouge de grande saveurs, avec un tannin raffiné et complexe, dense dans le millésime. » 16/20

Rosemary Georges, Octobre 2012

« Bottled on 9th August. And will be given three months élevage in bottle before he begins to sell it in October. So 60% Grenache, 20% each of Carignan and Syrah. And when does he blend ?  That depends. This time he fermented a vat of Syrah and Grenache together; it helps stabilise the colour of the Grenache. And the wine spends nine to ten months in 500 or 600 litre demi-muids, with no racking and fining, and just a light filter. Very perfumed nose; liqueur cherries, so very Grenache. Some peppery notes on the palate, so more Syrah on the palate, with some lovely ripe fruit. Quite rounded with a firm tannic streak; ripe and balanced and rounded. Tout en finesse. »

2010

La Revue des Vins de France, Octobre 2012

« LES VIGNES OUBLIÉES – JEAN-BAPTISTE GRANIER (JONQUIÈRES), Oubliées mais pas perdues pour tout le monde ! En 2007, Jean-Baptiste Granier (fils de J.-P. Granier, directeur technique des Coteaux du Languedoc) a décelé le potentiel de ces six hectares de terroirs schisteux sur Saint-Privat. Le jeune homme clairvoyant opte alors pour le statut de négociant-vinificateur. Epaulé par Olivier Jullien, il est désormais seul, suivant de près le travail – en « bio » – des trois viticulteurs à qui il achète les raisins. Formé à l’école bourguignonne, il mise tout sur son coteaux-du-Languedoc Larzac. Le 2010 est éclatant, avec une finale dynamique, légèrement mentholée. » 16/20

 La Revue des Vins de France, Juin 2011

« Digeste et suave, ce Larzac affirme une belle intégrité de fruit » Grande réussite.

Decanter, Avril 2013

Les Vignes oubliées 2010, 17/20 (90) . The 2010 was jointly made by Jean-Baptiste Granier and Olivier Jullien and contains 60% Grenache with a complement of Syrah and Carignan. The style is long, fresh and harmonious, the minerality evident. Drink 2013-20@ A|c14.5%

L’Actualité, Canada, Novembre 2012

« …Ce vin rouge me semble particulièrement complet, tant par sa dimension aromatique que par son étoffe tannique et son équilibre irréprochable. Tous les éléments sont en place, les couches de saveurs se succèdent et il laisse en bouche une sensation irrésistible de plénitude. Beaucoup de vin pour le prix. On peut espérer qu’il continue de se bonifier au cours des cinq prochaines années. »

Blog Vins à moins de 20

Des grands vins à moins de 20 euros

2009

Guide BETTANE & DESSEAUVE 2011

«  Très savoureux, 2009 marque le vin avec un principe alcool plus soutenu, mais peu ont aussi bien réussi le millésime. Le tanin est très fin. » 17/20

Un amateur parisien, Mai 2012

« J’ai trouvé votre bouteille (2009) sur Paris, c’est le nom et l’étiquette qui m’ont attirés ! merci !!! à l’ouverture, le tire bouchon encore en main, le nez se répand dans la pièce, on sait que l’on à affaire à un grand vin, en bouche c’est l’explosion de souvenirs la lumière passe au travers des arbres et éclate dans une fabuleuse clairière baignée de soleil ! Je voulais vous remercier pour avoir sauvé ces vignes et rendre accessible de tel émotions… comme vous le soulignés au dos de votre bouteille tout cela est « rare », non seulement de telles vignes mais ce que vous en faite, merci pour votre travail. »

Languedoc

2017

En Magnum, février 2019, Il a tout d’un grand

« Alain Chameyrat a craqué pour la cuvée « Autour du cinsault », domaine Les Vignes Oubliées, languedoc. Le cinsault vinifié en rouge fait son grand retour et c’est une excellente nouvelle. Une poignée des meilleurs vignerons du Languedoc, hélas trop peu, redécouvrent les vertus du cinsault, un vieux cépage dont on a fait des citernes de rosés, parfois bons. Vinifié en rouge, c’est assurément le vin de soif par excellence et l’aisance et le plaisir qu’il procure peut se conjuguer à une profondeur étonnante quand il est bien traité. Jean-Baptiste Granier, jeune ingénieur agronome, en produit une des versions les plus excitantes. Finale délicieuse, florale, sur les fruits rouges, la réglisse. La similitude de sensations tactiles avec les grands pinots noirs de Bourgogne est évidente. Il a tout d’un grand, sauf le prix. »

2015

La revue des vins de France, Juin 2016

Autour du Cinsault. Une pulpe gourmande et fine, portée par une vive acidité. Les nuances du fruit apparaissent avec précision et naturel. 15.5/20

Blanc

2016

Cuisine et Vins de France – Octobre 2016

« Sans Jean-Baptiste Granier et son mentor Olivier Jullien, les vignes de la commune de Saint Privat sur les contreforts du Larzac auraient disparu : elles ne rémunéraient plus les vignerons. En adaptant les méthodes de cultures pour offrir des vins d’une justesse et d’une précision savoureuse, le jeune ingénieur en agronomie a sauvé ces vignes ancestrales oubliées du Languedoc. »

2013

Guide BETTANE & DESSEAUVE 2016

« Nez superbe de poire, de fleurs, cette complexité au nez superbe se poursuit en bouche avec des pointes d’agrume. Vin de beau volume, gras et très frais. Superbe premiére vinification en blanc. » 16/20